Blog

header background
10/01/2019 @ 11:53 par admin

Rencontre nationale d’orientation et de formation des Animateurs polyvalents du Programme2018-2021 d’Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle des ménages ruraux vulnérables dans les diocèses de Bamako, Kayes et Ségou, au Mali : PASAN_BKS 1821.

Le centre Abbé David TRAORE de Sebenikoro a abrité du 05 au 10 Novembre 2018 la formation des Animateurs de Développement Communautaires polyvalents du Programme 2018-2021 d’Appui à la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle des ménages ruraux vulnérables dans les diocèses de Bamako, Kayes et Ségou, au Mali : PASAN_BKS 1821.

Cette session a réuni une vingtaine de participants autour des thèmes suivant : la présentation de Caritas Mali en général et du PASAN en particulier, la nutrition dans toutes ses composantes, la mise en œuvre de la stratégie « Foyer de déviance positive » (FDP) et ses outils de suivi des indicateurs, le champ école paysan (CEP) et ses outils de suivi des indicateurs, l’agro-écologie (AE) et ses outils de suivi des indicateurs. Les participants sont essentiellement les Animateurs de Développement Communautaire polyvalents du PASAN, les chargés diocésains du programme, le suivi évaluateur de Ségou ainsi que le Coordinateur national du PASAN.

Selon Armand KASSOGUE, Coordinateur National du programme, la présente formation « vise à contribuer au renforcement des capacités techniques des Agents polyvalents engagés dans la mise en œuvre du PASAN. »

Il faut préciser que la formation s’est déroulée en deux phases. Une première phase de 2 jours a consisté à décortiquer jusque dans les moindres détails, avec l’aide de deux consultantes, le thème de la nutrition au Mali.

Dans l’approche, il fallait mettre tous les participants au même niveau d’information sur non seulement le PASAN mais sur, aussi, Caritas Mali. C’est ainsi, que Théodore TOGO, Secrétaire Général de Caritas Mali, après avoir ouvert la session de formation, a fait une présentation succincte de Caritas Mali et du PASAN.

A la suite du Secrétaire Général de Caritas Mali les consultantes ont d’abord défini les concepts clés de la nutrition. Elles ont échangé pendant deux jours avec les participants sur : les grandes lignes des politiques et stratégies maliennes en matière de nutrition et alimentation, les grandes lignes des politiques et stratégies maliennes en matière de nutrition et alimentation, les matériels, supports et techniques de dépistage de la malnutrition et de référencement des cas de malnutris, etc.

La deuxième phase, qui a duré 4 jours, a été consacrée à l’approche de mise en œuvre d’un Foyer de déviance positive : démarche, outils méthodes et fréquence de suivi des indicateurs, l’approche de Champ école paysan (CEP) : démarche, outils méthodes et fréquence de suivi des indicateurs et enfin l’approche d’agro-écologie : démarche, outils méthodes et fréquence de suivi des indicateurs.

La formation a pris fin par une séance de photo de famille.

Cellule de Communication

 

A propos

A lire aussi...

Discussions

No comments