News

 Dernières Actualités

Présidentielle Mali 2018 : quelques incidents signalés ça et là

juillet 30
15:52 2018

Présidentielle Mali 2018 : De nombreuses anomalies constatées le jour du scrutin.

A pied d’œuvre depuis l’ouverture des bureaux de vote pour l’élection présidentielle de ce dimanche 29 juillet 2018 au Mali, les observateurs de Caritas ont relevé plusieurs anomalies dans de nombreux centres de vote. Ils ont constaté, entre autres, le retard dans l’ouverture de certains bureaux de vote, l’indisponibilité du matériel électoral à l’ouverture des bureaux, personnel incomplet et la détention de cartes d’électeurs par des délégués électoraux et l’argent distribué aux électeurs par certains partis politiques. Caritas Mali a déployé 513 observateurs qui ont rejoint le groupe des observateurs nationaux, de l’Union Africaine et de l’Union Européenne pour l’élection présidentielle de 2018. Si la plupart des bureaux de vote ont ouvert à l’heure ou avec un léger retard pour certains, le scrutin s’est déroulé normalement jusqu’en début de l’après midi avec une faible affluence à la mi-journée. Les autorités administratives ont fait le tour des centres de vote pour s’enquérir de la situation et apporter éventuellement des mesures correctives mais les maliens ne sont pas sortis assez pour aller voter dans la matinée. Sur le terrain, de nombreuses anomalies ont été signalées sur l’ensemble des bureaux parcourus par les observateurs de Caritas Mali, notamment les centres de Ségou, Sikasso, Mopti, Bamako, Kayes et San observés par Caritas Mali. A Kayes au Centre Dougoukolo Konaré, des bureaux de vote ont été ouverts au-delà de 08 h avec du matériel électoral incomplet. La même situation a été décelée à Mopti, particulièrement du côté de Fatoma, Kona et Somadougou. Dans le centre Légal Ségou, les observateurs de Caritas Mali ont rencontré des délégués électoraux avec des cartes d’électeurs par devers eux. L’enlèvement de deux présidents (de centres ou bureaux de vote) et le renvoi des agents dans la commune de Sokolo (Ségou) ont, par ailleurs, été signalés aux observateurs de Caritas Mali. Des électeurs réclamant de l’argent à leur sortie des bureaux de vote se sont faits entendre dans la cour d’un centre de vote à Ségou.

Mission d’observation électorale de Caritas Mali

Cellule de Communication

Partagez sur

Auteur

Gaston GORO

Gaston GORO

Derniers Articles

Rechercher sur le site

Souscrire à la Newsletter

Pour être informé des dernières actualités indiquer votre e-mail ici

Calendrier

août 2018
L M M J V S D
« Juil    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031