Offre d’emploi

TERMES DE REFERENCES DU RECRUTEMENT DE

L’ACCOMPAGNATEUR DU RESPONSABLE NATIONAL DU PROJET

Introduction

Caritas est une organisation apolitique, non lucrative, à but humanitaire. Elle travaille au service des pauvres, de la promotion de la charité, de la justice, de la citoyenneté et du développement intégral durable. Elle est une structure d’assistance et de développement de l’Eglise Catholique placée sous l’autorité compétente de la Conférence épiscopale du Mali (CEM).

Sa vision est celle d’un monde d’amour, de paix, de solidarité et de justice où chaque personne, quels que soient son origine, son sexe et son appartenance religieuse a droit à une vie conforme à la dignité humaine et jouit de ses droits fondamentaux.

La mission confiée à Caritas consiste à aider la conférence Episcopale du Mali dans son ministère de la charité. De façon spécifique, sa mission consiste à apporter un soutien et une aide aux plus pauvres, aux victimes de catastrophes, de conflits, de guerres, aux migrants et aux laissés pour compte. Elle consiste aussi à assurer la participation de l’Eglise au développement humain intégral durable de l’homme au Mali.

Caritas Mali, intervient sur l’ensemble du territoire malien. Les bénéficiaires de ces actions sont toutes personnes résidant au Mali mais particulièrement les couches les plus défavorisées et les plus vulnérables. Ses domaines d’intervention sont l’urgence, la sécurité alimentaire, le développement local et la décentralisation, l’éducation à la citoyenneté et à la paix, la santé, l’équité genre : homme, femme, enfant.

I. Contexte et justification

Entre 2001 et 2012 se sont produits 4 crises climatiques majeures, essentiellement des sécheresses, mais aussi beaucoup d’inondations localisées ainsi que des invasions acridiennes, qui ont touché plusieurs millions de personnes sur l’ensemble du Sahel, dont le Mali. Ces crises ont naturellement un impact sur les besoins alimentaires des populations.

Dans ce cadre, la Caritas Mali a mis en place trois projets d’urgences en 2012/13 financés à travers le mécanisme EA (Emergency Appeal). C’est à la suite de ces EA qu’il est apparu nécessaire de relever le niveau de préparation du réseau et d’investir fortement sur le développement organisationnel de la structure pour ses interventions d’urgence.

En outre, les enseignements de la crise de 2011/12 ont poussé l’ensemble des acteurs humanitaires intervenant dans le Sahel à intégrer des objectifs de préparation aux urgences et de réduction des risques de catastrophes dans leurs interventions. C’est notamment le cas du réseau Caritas, qui souhaite l’amélioration des performances des partenaires en vue de rendre plus efficace ses actions dans les situations de crises humanitaires.

Au vu du contexte, et de l’historique de la Caritas Mali, le Secours Catholique/Caritas France (SCCF) avec son partenaire ont analysé comme problématique prioritaire le renforcement des capacités de réponse à l’urgence. La résilience des populations sera aussi prise en compte avec le développement des capacités à concevoir des plans d’actions communautaire.

Suite à une mission du SCCF en avril 2014, s’est engagé un long processus d’échange autour du renforcement de capacité de Caritas Mali sur les activités de réponses aux urgences.

La 1ère phase de ce processus a eu comme moment fort décembre 2014, quand a eu lieu une évaluation suivi d’un atelier sur la Gestion des Risques de Catastrophes (GRC).

La 2ème phase a pour objectif d’actualiser la préparation de Caritas Mali à la problématique sahélienne de crise climatique cyclique.

Ce projet a pour objectif de combler un gap en termes de préparation aux urgences du réseau Caritas Mali qui, dans le contexte des crises alimentaire à répétition, avait diagnostiqué un certain nombre de faiblesses.

II. Description du programme de renforcement des capacités en gestion des risques des catastrophes.

2.1. Les axes du programme

Le programme de renforcement a trois axes d’intervention :

Axe1. Préparation

Caritas Mali renforce ses capacités d’alerte et de réponses aux crises et catastophes humanitaires par la mise en place de dispositifs d’information et d’intervention rapide.

Axe2. Réponse humanitaire

Caritas Mali soutient les populations affectées par des crises et catastrophes d’origine humaine et/ou naturelle à travers une réponse humanitaire adaptée.

Axe3. Prévention et résilience

Caritas Mali accompagne les populations dans le renforcement de leurs capacités de résilience aux crises et catastrophes à travers la réalisation d’activités participatives.

2.2. Les objectifs et résultats attendus du programme

Il a pour objectifs et résultats attendus

Objectif global ou de développement : Participer aux efforts nationaux de gestion des risques et des catastrophes au Mali et contribuer au renforcement de la résilience des communautés dans les zones d’intervention de Caritas Mali.

L’objectif spécifique ou du projet : est de rendre opérationnel et coordonné le dispositif d’intervention de Caritas Mali en matière de réponse aux urgences et de réduction des risques.

III. Les Objectifs de la Mission d’accompagnement

3.1. Raison d’être de la mission de recrutement

Le programme GRC est tout d’abord un programme de renforcement des capacités des structures de Caritas Mali en gestion des risques de catastrophes. Il complète dans ce sens, le programme A2P/DIRO qui ne comporte pas de volet gestion des urgences. Dans cet ordre d’idées, une personne ressource sera recrutée au Secrétariat National pour accompagner, pendant la période de sa mission, l’ensemble du processus de renforcement de Caritas Mali en mettant un accent particulier sur le chargé national.

3.2. Responsabilités/ Tâches spécifiques

3.2.1 Formation et appui au chargé national des urgences :

L’activité première du consultant sera l’accompagnement/formation du chargé national des urgences sur l’environnement humanitaire et les aspects les plus importants de la sécurité alimentaires liés aux urgences ainsi que l’appui à la mise en place de ce programme de renforcement de capacité par un soutien à aux missions de diagnostics, de formations et de mise en place d’outils par les prestataires.

3.2.1. Définition et élaboration de documents d’orientation politique et procédures de gestion : aider la chargé national dans la définition et l’élaboration des politiques et stratégies de Caritas Mali en matière de GRC. Appuyer aussi le Secrétaire général à avoir une approche organisationnelle au développement de la capacité d’intervention rapide.

3.2.2. Préparation des urgences :

– accompagner le chargé national d’urgence dans la préparation des urgences, notamment par la mise à disposition de mécanismes de gestion et outils d’intervention, d’information et d’intervention rapide. Renforcer également ses capacités de diagnostic, d’anticipation et d’élaboration de procédures sur la base des diagnostics.

3.2.4. Prévention et résilience ; aider à améliorer les capacités et la qualité des interventions du chargé national dans ses interventions auprès des populations bénéficiaires dans leurs efforts de résister aux aléas climatiques. L’appuyer également à mettre en place un plan de sécurité pour le personnel des stocks de sécurité alimentaire en terme de prévention.

3.2.5. Suivi- évaluation : diagnostic et appui à la mise en place d’un système de suivi-évaluation pour l’ensemble du réseau Caritas Mali ;

3.2.6. Capitalisation de Caritas Mali; Appui au renforcement des capacités de capitalisation des bonnes pratiques de Caritas Mali dans le domaine des urgences et à mettre en place un système de capitalisation.

3.2.7. Renforcement des capacités des coordinations diocésaines : appuyer les coordinations diocésaines à évaluer les besoins de formation et veiller à l’amélioration des compétences de l’ensemble du personnel de Caritas Mali dédiés aux urgences, faire le coaching du personnel du volet urgence et évaluer leurs performances. Dans ce cadre, des formations courtes sur des thématiques liés aux urgences seront organisées.

3.2.3. Réponses humanitaires ; aider le coordinateur national à concevoir des programmes d’urgence et à organiser l’intervention auprès des populations victimes des catastrophes d’origine humaine et/ou naturelle à travers une réponse humanitaire adaptée.

IV. La Méthodologie

La méthodologie à utiliser par le consultant est celle d’un accompagnement de proximité du chargé national des urgences. Basé au Secrétariat National de Caritas Mali, le consultant accompagnateur est invité à travailler en étroite collaboration avec le chargé national d’urgences. Ensemble, sous forme d’exercice théorique et pratique, ils travailleront à définir et à élaborer les documents d’orientation politique et stratégique de Caritas Mali, ainsi qu’à mettre en place des mécanismes de gestion et des outils d’intervention et d’information. Ils finaliseront le plan de contingence national alimenté des contributions des coordinations diocésaines. Ils organiseront et co-animeront ensemble des ateliers de renforcement des capacités au profit des équipes des coordinations diocésaines et organiseront des visites d’appui/conseil sur le terrain en vue d’accompagner les coordinations diocésaines dans leurs rôles de préparation, de prévention et d’action humanitaire auprès des groupes bénéficiaires vulnérables. Ils élaboreront ensemble des rapports de suivi-évaluation et d’étape.

Aussi, En fin de mission le consultant accompagnateur fera une évaluation de compétence du chargé national et donnera par écrit ses appréciations sur le niveau de performance des équipes diocésaines qui font l’objet de missions de terrain.

V. Durée de la mission/ Mandat: La durée de la mission d’accompagnement est de neuf (9) mois (du 1er octobre 2015 au 30 juin 2016). Durant la durée de la mission le consultant sera basé au siège du Secrétariat National avec l’obligation de descendre régulièrement dans les zones du projet, conformément au calendrier établi, en compagnie du chargé national d’urgence pour rencontrer les équipes des coordinations diocésaines ou en vue de la tenue d’ateliers de formation.

Le Profil de l’accompagnateur

· Obtention d’un master sur une des composantes techniques (humanitaire, sécurité alimentaire, etc.) de l’accompagnement ;

Diplomate et patient ;
Bon esprit analytique et de synthèse ;
Bonnes capacités rédactionnelles ;
Maîtrise des outils informatiques Word, Excel et de l’Internet ;
La connaissance du réseau Caritas est un plus ;

6.1.1. Qualifications

Expériences professionnelles :

· expérience confirmée d’au moins 05 ans en gestion de projet d’urgences et/ou de résilience avec une forte composante en Sécurité Alimentaire ;

· bonne connaissance du milieu humanitaire au Mali ;

· maîtrise du cycle de projet et du suivi évaluation de projet ;

· expérience confirmée de relations avec les bailleurs de fonds présent au Mali ;

· expérience confirmée de rédaction de projet d’urgence et/ou de post-urgence ;

· bonne connaissance du milieu rural malien ;

6.1.2. Les obligations du consultant accompagnateur

– Il a pour base le siège du Secrétariat National de Caritas Mali sis à Bamako ;

– Il doit avoir un plan de travail qui s’étend sur 9 mois à partir du 28 septembre 2015 au 30 juin 2016. Le plan de travail devra contenir :

o La méthodologie pour l’analyse des gaps au niveau individuel et organisationnel ;

o Les thématiques pour le travail organisationnel sont :

§ Le système de suivi-évaluation des urgences pour Caritas Mali ;

§ L’inclusion de Caritas Mali

– Son appui doit s’étendre à l’ensemble du personnel de Secrétariat National dans un esprit de cohérence avec sa mission de renforcement de la structure nationale ;

– Il doit faire, en début et fin de mission, une évaluation de compétence du chargé national d’urgence ;

– Il appui le chargé national d’urgence pour la conception et l’élaboration des projets d’urgence et de réhabilitation ;

– Il appuie le chargé national d’urgence et le Secrétariat National dans les actions de visibilité et de lisibilité du programme d’urgence ;

– Il doit rédiger un rapport mensuel d’activités et de fin de mission à partager avec le Secrétariat National et les partenaires financiers qui soutiennent le projet ;

– Il doit avoir une relation de collaboration étroite avec les partenaires du projet à travers des échanges réguliers ;

– Il doit appuyer le chargé national des urgences à entretenir des relations de collaboration avec les partenaires financiers ;

– Il appui le chargé national des urgences à préparer les diagnostics technique qui seront à réaliser dans le cadre du projet GRC de Caritas Mali.

– Il appui le chargé des urgences au respect des normes de Caritas Internationalis en matière de gestion des urgences.

6.2. Les offres Technique et financière

Au vu des termes de références de cette mission, il est demandé au consultant de fournir une offre technique et une financière. Les offres technique et financière devront parvenir, sous version électronique, aux adresses suivantes au plus tard, le 28 août 2015:

Secrtariatnationalcaritasmali@yahoo.fr, amir.jenane@secours-catholique.org

6.2.1. L’offre technique

Le consultant accompagnateur présente une offre technique détaillée sur la méthodologie de sa mission, les outils de mise en œuvre. La durée de prestation peut être présentée sous forme d’un calendrier de travail, avec les périodes indicatives correspondantes. La compréhension des termes de référence et les propositions méthodologiques seront déterminantes dans la sélection finale.

6.2.2. L’offre Financière

Une offre financière dûment signée devant comporter les honoraires du consultant accompagnateur et les autres éléments de prise en charge (frais de transport, de vie (hébergement et nourriture).

Rechercher sur le site

Souscrire à la Newsletter

Pour être informé des dernières actualités indiquer votre e-mail ici

Calendrier 2016

mars 2017
L M M J V S D
« Nov    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031