News

 Dernières Actualités

MADE : DECLARATION DE BAMAKO

MADE : DECLARATION DE BAMAKO
février 20
14:34 2015

                                                    MADE AFRIQUE DE L’OUEST
                                                    Déclaration de Bamako, 17 Février 2015

Réunis à Bamako du 16 au 17 février 2015, sous l’égide de MADE –AFRIQUE, des Organisations membres de cette plate forme en Afrique de l’Ouest, ont adopté la déclaration ci-dessous :
Considérant le contexte international, et surtout sous régional marqué par des crises et des conflits dans l’espace ouest africain à travers tous les foyers de tensions et de guerres ici et là, comme au Nigeria où plus de deux cents jeunes filles restent toujours détenues par des groupes armés, ou encore au Niger et au Mali, avec encore des actions d’attentat qui font des victimes innocentes par des groupes armés et réseaux terroristes, sans oublier en plus l’épidémie à virus Ebola, qui a fait plus 1000 décès et de nombreux orphelins, bref, une véritable situation de guerre qui ne dit pas son nom et qui rasé de nombreux ou déplacé des populations au désarroi dans des zones de la sous régions .
Au même moment des milliers de ressortissants ouest africains installés en Lybie, et/ou dans d’autres pays d’Afrique du Nord, sont victimes d’harcèlement et de tracasseries, s’ils ne choisissent pas tout simplement de traverser à leurs risques et périls, la méditerranée avec les lourdes conséquences connues en pertes en vies humaines, comme ce qui s’est passé le 11 février dans la Méditerranée avec 315 morts. ;
Préoccupés par les nombreux cas de violation des Droits des migrants et des migrantes avec de fréquents cas de décès et/ou de déportations hors des frontières, notamment vers le désert et entre les pays de l’Afrique du nord,
Rappelant les nombreux cas d’entraves à la libre circulation des personnes et des biens à travers les corridors des pays de la sous région, avec les tracasseries aux frontières et sur les routes, mais aussi la non application des textes communautaires par les agents des Etats, comme le traité sur la libre circulation des personnes et des biens et ses protocoles additionnels, établissant la CEDEAO depuis 1975 etc.,
Préoccupés par la présence du Frontex dans nos frontières avec des refoulements de populations migrantes, à partir des pays de transit et de destination,
Les participants et participantes à la réunion de, au terme des travaux, ont remercié les autorités du Mali et les organisateurs de la rencontre, et salué la mise en place de cette plate forme sous régionale.
Les participants et participantes, à travers cette déclaration ont formulé les recommandations suivantes :

Elargir la base de MADE AFRIQUE de l’Ouest (MADAO) à partir de ses textes fondateurs et sa Charte, avec le soutien des points focaux qui ont été provisoirement installés lors de cette rencontre,

Adopter et dérouler un document de plaidoyer dans la sous région dirigé vers les Institutions sous régionales, nationales et locales, (CEDEAO, UEMOA, Parlements, Gouvernements, agents des Etats, etc.).
Dérouler la feuille de route et le plan d’action qui ont été proposés et adoptés en rapport avec les axes thématiques prioritaires proposés en les éclatant en activés de terrain ;
Renforcer les capacités des acteurs et organisations membres et partenaires,
Encourager le dialogue et le partenariat avec les Parties- Etats à travers les cadres et initiatives sous régionaux en cours et/ou à venir pour une meilleure prise en compte des enjeux et défis des questions migratoires dans le cadre des politiques de développement.
Au demeurant, les participants à la réunion s’engagent à :
Consolider et à faire vivre cette plate forme ouest africaine MADE,
Lancer un appel à toutes les organisations sociales et citoyennes à se joindre à la dynamique dans un esprit de solidarité,
Demander aux Gouvernements des pays en guerre contre les sectes et groupes terroristes armés, d’épargner les populations civiles et de prendre en charge les problèmes humanitaires qui résultent de ces conflits à travers des actions et programmes communs de secours et d’assistance aux victimes, en rapport avec les ONG locales, et internationales ;
Interpeller les Etats, les Institutions sous- régionales, régionales et internationales afin qu’elles soutiennent cette initiative et facilitent le dialogue entre acteurs étatiques et non étatiques pour une meilleure prise en compte des défis et des enjeux relatifs à la migration et au développement, à travers une politique migratoire bien concertée de la sous region.

                                                          famille made 15 Ml

Service Comm
Sab

Partagez sur

Auteur

admin

admin

Derniers Articles

Rechercher sur le site

Souscrire à la Newsletter

Pour être informé des dernières actualités indiquer votre e-mail ici

Calendrier 2016

novembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930