News

 Dernières Actualités

Le Premier Ministre à l’Archevêché

avril 14
16:26 2014

Le nouveau Premier Ministre malien chez l’Archevêque de Bamako

Ce dimanche 13 avril 2014 dans l’après midi, le nouveau Premier Ministre du Mali s’est rendu à l’Archevêché de Bamako pour une visite de courtoisie.
PM Archeveque assisIl est venu solliciter les bénédictions de l’Archevêque de Bamako et la prière de toute la communauté chrétienne pour les nouvelles responsabilités qui viennent de lui être confiées.
Le Premier Ministre Moussa Mara a commencé ses propos en ces termes : « si le Mali est arrivé là où il est aujourd’hui, c’est grâce aux prières et aux bénédictions de tous les fils de ce pays. Tous les maliens ont chacun un rôle à jouer pour un retour à la normalité totale. Que chacun se considère comme un soldat de notre pays et s’engage dans cette direction. » Le Premier Ministre a ensuite promis que lui et son gouvernement s’engagent à faire au mieux pour que la responsabilité civile dans notre pays soit moral, qu’elle soit un élément de satisfaction du plus grand nombre plutôt que la satisfaction personnelle ; Et donc progressivement résorber le fossé qui existe entre le leadership et la base qui est à la base de beaucoup de nos difficultés. « Nous avons besoin de sentir dans notre pays que les responsables publics sont soucieux de nos compatriotes les plus démunis ; Et nous voulons justement imprimer cette marque à ce leadership naissant, à ce pouvoir naissant, et à ces responsabilités que nous sommes en train d’entamer » a-t-il ajouté.
« Nous avons donc besoin de vos bénédictions, de vos encouragements, de votre soutien pour que l’on puisse espérer réussir cette œuvre titanesque au service de notre pays. » Ce sont les quelques mots que le Premier Ministre est venu transmettre à l’Archevêque de Bamako et aux responsables des différentes communautés chrétiennes et commissions présents à la rencontre.
Après les mots de bienvenue à l’adresse du Premier Ministre et des membres de son cabinet, l’Archevêque de Bamako a rappelé que le lieu qui nous accueille est un lieu qui a accueilli plusieurs responsables de ce pays par son prédécesseur, Feu Monseigneur Luc Auguste Sangaré, ancien Archevêque de Bamako.
« L’on peut dire que le plus dur est passé, mais le plus difficile est à faire. » Il faut panser, il faut guérir. « C’est une lourde charge que le Président de la République vient de vous confier » ajoute Mgr. Il prie afin que que le Seigneur aide le nouveau Premier Ministre à porter ce fardeau. Au mois de mais, les Evêques du Mali se retrouveront pour leur conférence épiscopale. En leur nom, Mgr l’Archevêque a promis l’accompagnement et l’appui de l’Eglise Catholique dans tout ce qui s’entreprend au Mali aujourd’hui afin que nous puissions sortir de cette situation et que nous puissions transmettre à la nouvelle génération un héritage. Car « nous n’avons pas le droit de remettre un pays déchiré, un pays en lambeau, un pays où c’est le chacun pour soi, un pays de misère à la nouvelle génération. Nous avons un devoir historique de leur remettre quelque chose. »
Dans cette mission, Mgr a défini le rôle des responsables religieux. Le premier rôle de l’Eglise, des responsables religieux, c’est d’être des sentinelles, des veilleurs qui regardent, qui signalent les signes du danger. La sentinelle veille en son temps et avec la manière pour avertir qui de droit. Le deuxième rôle est celui de l’intercesseur. Le rôle d’un religieux dans un pays c’est être un intercesseur à double titre. Le premier rôle d’intercesseur c’est de montrer à Dieu les joies et les peines de l’humanité entière. Le deuxième rôle, c’est d’être l’intercesseur entre les premiers responsables et leurs collaborateurs. Mgr l’Archevêque demande au Premier Ministre de transmettre au Président de la République et à ses collaborateurs que les Evêques du Mali vont être ces sentinelles et ces intercesseurs.
A l’instar du roi Salomon, Mgr l’Archevêque demande à Dieu la Sagesse pour le nouveau Premier Ministre. « Que la Sagesse de Dieu vous habite afin que vous puissiez diriger ce gouvernement selon la volonté de Dieu et non votre volonté. Amen !
Après l’intervention de l’Archevêque de Bamako, monsieur l’Abbé Timothée Diallo, chargé de communication de l’Archevêque de Bamako a lu une prière à l’intention du Premier Ministre dont voici un extrait : « Seigneur, nous te demandons de donner au Premier Ministre ton Esprit de charité, de joie, de paix, de longanimité, de serviabilité, de bonté, de confiance dans les autres, de douceur et de maîtrise de soi, afin qu’il puisse servir son pays, le Mali selon ta sainte volonté. Amen. »

Service Communication
Caritas Mali

Partagez sur

Auteur

admin

admin

Derniers Articles

Rechercher sur le site

Souscrire à la Newsletter

Pour être informé des dernières actualités indiquer votre e-mail ici

Calendrier 2016

mai 2017
L M M J V S D
« Nov    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031