News

 Dernières Actualités

Le marché rose de Bamako en cendre

avril 09
12:01 2014

Le Marché Rose de Bamako en cendre

Dans la nuit du 20 mars, vers 23 heures, un incendie est survenu dans le marché Rose de Bamako.
Marche rose bko 20 03 14 0607Samedi 22 mars, Monseigneur Jean Zerbo, Archevêque de Bamako et Président de Carias Mali, accompagné du Secrétaire Général de Caritas Mali, Théodore TOGO et du Chargé de la Communication de Caritas Mali se sont rendus sur les lieux de l’incendie dans la matinée.
Les dégâts sont énormes. Tout est calciné : les installations, les magasins, les kiosques, les marchandises, les bureaux au sein du marché. Les murs sont noircis et fumants et laissent voir des ruines et les installations électriques pendantes çà et là. On estime à plusieurs milliards de FCFA, le coût des dégâts matériels et financiers. Ces dégâts s’ajoutent à ceux des incendies précédents et récents du marché dit du cola au bord des rails, à celui du marché de Médine. Les victimes sont nombreuses et concernent en majorité les petits détaillants dans les différents cas. Les évaluations sont en cours pour déterminer l’ampleur des dégâts et le nombre des victimes.
Qu’est ce qu’est le marché rose de Bamako ?
Le marché Rose de Bamako fut une des fiertés de la ville de Bamako après l’indépendance du Mali et demeure toujours un joyau pour la capitale du Mali. Il fait partie des lieux les plus fréquentés et les plus animés de la ville de Bamako avec son style de construction inspiré de l’architecture néo-soudanaise. Vendeurs, acheteurs et visiteurs s’y retrouvent chaque jour et on y trouve toutes sortes de marchandises et de variétés locales et importées.
C’est dans ce marché que la partie centrale a pris feu dans la nuit du jeudi 20 mars, aux environs de 23 heures. La cause reste à déterminer. Il n’ y a, fort heureusement pas eu de perte en vie humaine. Mais des milliers de familles, de personnes se retrouvent du jour au lendemain sans moyens d’existence, sans situation et dans la plus grande précarité. Il faut rappeler que ce marché avait brulé en 1993 ; il y a plus de 20 ans de cela.
La visite de Monseigneur Zerbo avait pour objectif de témoigner de sa solidarité et celle de l’Eglise Catholique toute entière à l’endroit les personnes victimes du sinistre ; leur exprimer sa profonde compassion pour ce qui leur est arrivé. Il lance à cet effet un appel d’urgence à toutes les communautés chrétiennes et personnes de bonne volonté pour qu’elles fassent un geste de solidarité à l’endroit des victimes.
Il s’agit aussi d’interpeller toutes les personnes physiques et morales impliquées dans la gestion du marché rose : Etat, agents techniques, opérateurs économiques, détaillants sur leurs coresponsabilités dans cet incendie, pour éviter de tel sinistre à l’avenir.

Caritas Mali

Partagez sur

Auteur

admin

admin

Derniers Articles

Rechercher sur le site

Souscrire à la Newsletter

Pour être informé des dernières actualités indiquer votre e-mail ici

Calendrier 2016

décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031