News

 Dernières Actualités

Crises au nord Mali:Comme il est bon de vivre en frères

septembre 27
18:50 2013

Crises du nord Mali : « Comme il est bon de vivre en frères »

PDIs Mgr ZLe jeudi 26 septembre 2013, une délégation de 5 membres des déplacés du nord vivant à Nyamana (centre de formation de l’Archidiocèse de Bamako) est venue dire merci au Président de Caritas Mali, S.E. Mgr Jean ZERBO. Depuis 15 mois, l’Archevêque de Bamako a accueilli des familles déplacées dans ledit centre afin qu’elles aient un minimum d’intimité et un espace où les enfants puissent jouer.
Le porte-parole de la délégation de dire à Mgr : « nous manquons de mots pour vous traduire notre gratitude pour l’accueil désintéressé que vous nous avez réservé ».
Quant au pasteur Daniel Coulibaly, il a précisé que cette situation de crise qui a fait déplacer les populations a renforcé les liens de fraternité entre les membres de l’Eglise Catholique et des Eglises Protestantes au Mali. Car, « quand ces familles étaient sans abris, vous leur en avez donné ».
L’Archevêque dans son message, a fait savoir que « si vous voyez un frère en danger, il ne faut pas hésiter à le sauver ou à lui venir en aide ». Cette tempête est une épreuve que Dieu met sur notre cheminement de foi. En effet, l’Eglise Catholique se prépare à fêter ses 125 ans d’implantation au Mali et l’Eglise protestante, son cinquantenaire. En cette année d’action de grâce, le Seigneur a voulu jauger notre degré de foi, d’amour et de charité. Il continue de nous éprouver afin que nous puissions tirer des leçons claires à partir des événements que nous vivons.
Enfin, l’Archevêque a encouragé les frères qui retournent chez eux au nord en leur demandant de rester soudés et fermes. Il y aura des découragements et même des défections face aux épreuves qui les attendent au nord. Mais malgré cela, il faut vivre en chrétien et surtout marquer les gens qui y sont restés de leur vie d’amour, de fraternité et de charité.
Quant au Secrétaire Général de Caritas Mali qui a été spécifiquement désigné pour suivre ces personnes déplacées vivant dans le centre de Nyamana par le Président de Caritas Mali, il dira que : « le Centre de formation a joué son premier rôle en accueillant ces familles ». Car, c’est d’abord un centre d’accueil et ensuite de formation.
Gaston GORO

Partagez sur

Auteur

admin

admin

Derniers Articles

Rechercher sur le site

Souscrire à la Newsletter

Pour être informé des dernières actualités indiquer votre e-mail ici

Calendrier 2016

juin 2017
L M M J V S D
« Nov    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930