News

 Dernières Actualités

Conférence débats sur l’Accord pour la paix issu du processus d’Alger

juillet 14
11:47 2015
DSC_0317

Presidium_conf_debats

Dans le cadre de son programme d’éducation et de sensibilisation pour une participation citoyenne à la réconciliation, Caritas Mali a organisé une conférence débats sur l’accord paraphé issu du processus d’Alger le samedi 25 février 2015  de 9 Heures  à 12 heures au Centre Djoliba.

Thème : « Regards croisés sur l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger »

 

Intervenant le premier, le Secrétaire Général de Caritas Mali, Monsieur Théodore TOGO, a souligné que suite aux douloureux évènements qui ont marqué notre pays et dont les séquelles sont encore vivaces, Caritas Mali s’est engagée dans des actions d’information et de sensibilisation des citoyennes et des citoyens, notamment  sur les défis liés aux élections, à la justice, à la paix et à la  réconciliation nationale. Il a ajouté que l’accord dit d’Alger se trouve aujourd’hui au cœur des préoccupations. Il est « inacceptable » pour certains, parce que ne résolvant aucun problème de fond, « très insuffisant » pour d’autres, si l’on ne voudrait plus tomber dans les mêmes erreurs que par le passé, « une opportunité » pour d’autres encore, pour une sortie de crise. Il termine son allocution par un certain nombre de questionnements entre autres :

–       Que faire pour que la crise qui a profondément marqué notre pays, nous offre l’opportunité d’amorcer un véritable développement économique et social ?

–       Comment permettre au peuple malien de vivre dans la paix et dans la cohésion sociale ?

–       Comment permettre aux maliens de se retrouver autour des valeurs et des principes qui fondent la République ?

Cette conférence qui a réuni des partis politiques, des organisations de la société civile, le secteur privé, des universitaires et des chercheurs, a été animée par d’imminents professeurs ayant participé au processus de dialogue inter malien à Alger :

– Pr Baba BERTHE, ancien Ministre, universitaire.

– Pr Naffet KEITA, ancien conseiller technique à la primature, universitaire.

Ils étaient secondés par deux contributeurs  qui sont :

–       Pr Mohamed TRAORE, expert en questions électorales ;

–       Pr Mamadou SAMAKE, politologue.

L’accord issu du processus d’Alger, est passé par cinq étapes avant d’être paraphé par le Gouvernement de la République du Mali et la Plateforme. Le document en question comprend 68 articles, 3 annexes et 7 lots de mesures. Les négociations se sont déroulées du 16 juillet 2014 au 1er mars 2015. Le document restera un projet tant que toutes les parties en négociation ne l’auront pas paraphé.

De l’avis des conférenciers, le document renferme de bonnes dispositions pour sortir le Mali de la spirale de guerre, même s’il comporte des insuffisances dont le Gouvernement en est bien conscient.

Les débats qui se sont prolongés au-delà du temps imparti à cause de l’intérêt qu’a suscité le thème. Après plus de trois heures d’horloge de débats, parfois houleux, mais toujours dans le sens de l’intérêt du pays puisqu’il s’agit de l’avenir du peuple malien qui ne doit pas être compromis, les participants ont apprécié l’initiative prise par Caritas Mali d’avoir organisé un débat contradictoire sur l’accord d’Alger, et suggéré qu’il se prolonge les jours à venir.

Service Comm Sab

 

Partagez sur

Auteur

Gaston GORO

Gaston GORO

Derniers Articles

Rechercher sur le site

Souscrire à la Newsletter

Pour être informé des dernières actualités indiquer votre e-mail ici

Calendrier 2016

novembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930